Je suis tombée sur cet article  sur le site d'autisme infantile. Le trouble autistique à la limite de la "normalité".

Pour décrire les problèmes de Fiston 2, je ne sais jamais trop quel "terme" employer. Je n'ai pas le droit de parler d' "autisme" par différence avec des enfants plus lourdement atteints et le mot TED NS n'évoque rien de ce que nous vivons quotidiennement.

Haut niveau d'autisme, bas niveau, le sujet fait débat. Nous avons la "chance" que notre enfant ne soit pas autiste profond, je respecte et comprend (enfin j'essai) la douleur des parents dont l'enfant ne communique pas, n'est pas propre etc...Pour autant, il ne faut pas minimiser les problèmes que nous , parents d'enfants TED, pouvont vivre.

Pour comprendre, il faudrait se mettre à notre place ( loin de moi l'idée de pitié ou autre, ça ne fait pas avancer les choses et je le redis, il y a pire ).

Quand on a un enfant TED dont l'atteinte ne saute pas aux yeux immédiatement, c'est se battre contre l'éducation nationale ( il a failli être mis en échec scolaire en CE2), c'est empêcher la famille de le gronder ( quand il fait une bétise , quand il pique une colère, quand il ne veut pas manger, quand il ne regarde pas dans les yeux quand on lui parle, quand il n'écoute pas, qu'il met le son de la TV à fond pour se concentrer ...) et c'est surtout, surtout, ne pas comprendre que cet enfant, si mal élevé par moment, a des troubles envahissants et qu'il ne le fait pas exprès d'être comme si ou comme ça.

Si son atteinte avait été plus "flagrante", nous aurions éviter bien des peines . S'il n' avait pas essayé de compenser tous les jours son handicap, il aurait eu l'aide à laquelle il avait droit plus tôt surtout concernant l'école.

Au lieu de cela, il a eu droit à ( médecins, école, entourage):

- chaque enfant a son rythme, il va se réveiller...

- vous le couvez-trop !!

- il ne fait vraiment aucun effort...

- ça serait mon gamin, il y a longtemps que je lui aurait mis une bonne claque !!

- il le fait exprès, c'est pas possible !

Rabaissé, comparé systématiquement aux autres enfants : son estime de lui même est très très faible. Il se traite régulièrement de tous les noms et comme beaucoup d'ados , le mot VDM ( vie de me.de ) est employé pour tout. Sauf que le concernant, c'est plus vrai que pour d'autres.

Il est aussi parfois difficile de faire la part des choses dans son comportement, il sait en jouer également et après tout c'est un enfant.