1) Une longue discussion avec Fiston1 au sujet de ses futures études post-bac et le sujet devie invariablement sur Fiston2 .

Et Fiston1 de me remonter le moral en m'indiquant que son frère n'a pas tant de troubles que ça, qu'il connait des jeunes au lycée ou ailleurs qui sont "différents" eux aussi dans leur comportement sans pour autant être catalogués etc...

2) Des très bonnes notes rapportées par Fiston2 qui frolent la limite de correction envers le diagnostic de retard mental léger

Résultat : Je me demande si réellement Fiston2 a besoin de moi 24/24h et s' il ne serait pas temps de faire marche arrière sur la pointe des pieds et lui laisser plus d'autonomie, puisque depuis quelques mois, il est transformé .

Je reprend courage, des envies d'ailleurs, d'autonomie moi aussi. Il reste encore le souci des repas si je reprend mon activité professionnelle, Fiston2 refusant ca-té-go-ri-que-ment de déjeuner au self du collège avec son panier repas.

On est sur le point de s'organiser entre nous pour faire des navettes etc...

Pour autant, un doute m'assaille, Fiston2 a l'air perdu à l'idée que je ne sois plus à la maison pour ses repas, les devoirs , pour tout ( il vérifie souvent ma présence dans la journée et repart rassuré). Il a peur que je m'énnerve à nouveau après lui comme avant, quand je rentrais du travail et que j'avais mille choses à faire et que tout allait de travers.

C'est vrai que la "cool-attitude" est plus simple a adopter quand on a pas la tête farcie par le travail  .

Et si son attitude régressait ensuite ?

Je m'étais tellement persuadée ces derniers temps que tout allait bien que les quelques pas de travers ou idées bizarres de Fiston2 me font plus mal qu'avant et me font douter du futur.

Comme dirait la comptine : 3 pas en avant- 3 pas en arrière- 3pas sur l'côté et 3 pas d' l' autre coté.....

Donc, on est pas très avancés mais on y croit ! ...

Et la dernière anecdote du jour : voulant m'impressionner par son savoir acquis au collège sur la faim dans le monde, Fiston2 m'annonce fièrement : "dans le monde, tous les jours un enfant meurt en 6 secondes ! " " et un adulte en 4 secondes !! "

Il y a comme un truc qui cloche mais pour lui c' était clair....